Christian est le conservateur d’un très grand musée d’art contemporain. Nous allons le suivre durant la conception de sa nouvelle exposition autour de l’œuvre « The Square » et avec lui, entrevoir la société actuelle sous un autre angle, parfois drôle, parfois triste mais jamais monotone.

 

 

The Square est un film audacieux sur l’art contemporain, mais pas seulement. Le film se permet de critiquer ses personnages et le monde dans lequel ils vivent sans pour autant tomber dans des clichés convenus. Les « méchants » ne sont pas ceux qu’on croit. Les personnages ressemblent à ceux de la vie réelle : ni tout noir ni tout blanc mais fragiles, peureux, durs… en un mot : nuancés. Le réalisateur souligne l’absurdité du monde qu’il décrit ou plutôt qu’il commente. Le parallèle entre monde bourgeois et classe défavorisée est évident mais ce n’est pas toujours ceux qu’on croit qui demandent de l’aide. The Square porte le nom d’une œuvre d’art présentée dans le film qui matérialise l’utopie d’un monde idéal qui n’est finalement jamais possible. Ni chez les bourgeois, ni chez les pauvres.

The Square c’est finalement un rêve après lequel nous courrons tous. Le film vaut définitivement son prix cannois tant il décrit la société avec subtilité. Ce long métrage ne s’adresse pas uniquement aux amateurs d’art contemporain mais bien à tous ceux qui souhaitent observer le monde par une fenêtre différente de celle que l’on nous présente traditionnellement. Ruben Östlund nous montre la violence, le désespoir mais surtout l’absurdité comme autant de qualificatifs du monde dans lequel nous vivons.

actuellement à l’affiche depuis le 18 octobre 2017