Puisque la musique rythme nos journée, je vous rappelle qu’à lieu ce soir la  What’s Hop Party !
Avec une programmation plutôt sympa Erotic Market, AlTarba & Dj Nix’on + Erotic Market + YoggyOne + Kartel Players + Guests.

L’occasion pour moi de rencontrer Takine, cette Dj présente sur divers projets de la scène électro toulousaine qui fait bien kiffer mes tympans (soundcloud here).

Takine-9802

Je t’ai découverte en écoutant Kartel Players, lors des soirées What’s Hop? Parle moi un peu du projet ?
Le projet What’s Hop ? à été crée avec Pzyon, car nous voulions proposer des soirées à tendance Hip-Hop, Abstract Hip-Hop, Glitch-Hop et Trap. Nous écoutons beaucoup de ces styles et nous aimons en jouer. Mais ce n’était pas possible d’associer nos noms d’artiste (Takine & Pzyon) car ils sont déjà assimilés à Not4Kids qui est dans un créneau musical totalement différent.  Donc à la base Kartel Players c’est Pzyon et moi même. Désormais le projet s’est recentré avec Pzyon, en préparation d’un album Abstract Hip-Hop.

D’où est venue l’idée du nom ?
A l’époque nous résidions tous dans le même quartier à Saint-Aubin. Ce quartier que nous appelions déjà Kartel à fait naître l’idée des « acteurs du quartier ». C’est symbolique et ça à toujours une signification puisque je fais encore des interventions avec Kartel Players dans les What’s Hop ? même si Pzyon continu le projet seul sur d’autres dates et en production.

Pourquoi Takine ?
C’est tout bêtement parti d’une blague avec un pote que je taquinais et depuis c’est resté. On sait que ce mot peux signifier plusieurs choses : plaisanter ou maîtriser quelque-chose. J’avais donc choisi ce nom pour le 1er sens ! Mais la 2nd signification à fait que ce nom n’a pas été facile à porter au début. Du coup j’ai bossé deux fois plus pour faire mes preuves !

Tu es sur plusieurs projets différents, tu peux nous en dire un peu plus ?
Takine c‘est mon tout premier projet, par la suite quand on a crée NOT4KIDS j’ai monté un autre projet qui s’appelle Eye Dolls avec mon copain Arnaud. Ce projet là est vraiment axé sur la production de styles « Bass Music » : Electro, Dubstep, Drum, Glitch-Hop..

Quelle est ton histoire avec la musique ?
J’ai eu la chance de pouvoir apprendre la musique toute petite, 6 ans de violon et 8 ans de solfège. Cela m’aide beaucoup autant dans la partie mix que dans la production du son.
A l’adolescence j’évoluais dans le milieu underground sortant dans les free parties… Après quelques années je suis passée à autre chose, sortant plutôt dans les concerts (Birdy Nam Nam, Justice, Svinkels et beaucoup d’autres). Puis, j’ai rencontrée des personnes qui mixaient et notamment de l’Electro. cela m’a donné envie de pratiquer également et j’ai pu apprendre avec eux. Puis j’ai acheté mon matériel.. C’était en 2009.

Comment tu définis ton univers musical ?
Comme je te le disais, mon univers gravite autour de la « Bass Music » : Electro, Dubstep, Glitch-Hop, Drum and Bass, et Trap aussi. J’aime vraiment tous ces styles et aussi associer des morceaux Hip-Hop quand le tempo permet avec de l’Electro, de la Drum ou du Dubstep. J’ai souvent joué du Die Antwoord car je suis super fan. Depuis Kartel Players je mixe également pas mal Hip-Hop, Abstract Hip-Hop et Trap.
J’adore aussi mélanger des trucs improbables dans mes sets!

Takine-9737

Takine-0109.jpg

Qu’est ce que tu penses de la scène électro toulousaine ? De la part accordée à la musique électronique ici ?
Cela fait 10 ans que je suis à Toulouse, et c’est vrai que ça a évolué. J’ai l’impression que ça bouge énormément depuis 5 ans, qu’il y a tellement de soirées que ça en devient trop au final. Il arrive assez souvent le week-end que l’on trouve plusieurs bonnes soirées en même temps ! Avec PZYON on se confronte à cette réalité dans l’organisation et c’est parfois compliqué. Mais du coup il y a une vraie effervescence, et ça c’est super positif ! Il y a pleins d’assocs, de lieux qui se prêtent à pouvoir organiser des évènements.

Où est ce qu’on peut venir t’écouter en général à Toulouse ?
Connexion /Dynamo, les deux principaux lieux ! Mais je serais Vendredi 24 Octobre au Coup d’Etat pour une Skins Party.

Un endroit dans le monde où tu rêverais de jouer ?
Il y a pleins d’endroits ! Je sais pas, peut-être sur une île à l’autre bout du monde, ça pourrait être vraiment un truc fou ou au Burning Man !
Apres tous les gros festivals je ne dirais pas non biensûr ! Le Monégros par exemple ça serait super.
Après j’aime bien aussi les évènements plus petits parce que la proximité avec le public est totalement différente quand tu es avec 500 personnes et quand il y en a 3000. Forcément, ce n’est pas le même ressentis, il y a plus de complicité et d’échange avec le public dans les petites salles.


Est-ce que tu as vu une différence dans  le fait d’être une fille dans le milieu électro ?

Je ne pense pas qu’il y ai de différences fondamentales sur le fait d’être un garçon ou une fille dans ce milieu. Car que tu sois une fille ou un garçon ce n’est pas facile ! Par contre il y a de petites différences, pour anecdote j’ai parfois eu le sentiment que lorsque tu es une fille, tu doives un peu plus faire tes preuves car étant en minorité dans ce milieu, tu es forcément beaucoup plus vite jugé.

Et il m’est également arrivé d’entendre certains propos un peu macho, du genre “ah mais si elle joue c’est parce que c’est une fille” .. Apres, comme dans tous les milieux, il y a des jalousies qui concernent autant les filles que les garçons.

L’important, que tu fasses de la musique ou autre chose, c’est d’être passionné par ce que tu fais, et de travailler pour acquérir de la technique et du savoir faire.
En ce qui me concerne cela s’applique autant dans le mix (dj), que dans la production de morceaux.


Les projets futurs ?
Nous avons des soirées programmées jusqu’en mars, entre les What’s Hop ? avec We Feed Your Ears et les soirées NOT4KIDS.
Vendredi 14 Novembre il y a la Release Party NOT4KIDS pour la sortie de « Skaters on the storm » un EP signé Troublegum. Le label NOT4KIDS est dans une dynamique de développement avec plus de sorties pour 2015 et de nouveaux artistes signés..
Enfin mes projets perso, se résument à passer beaucoup de temps à la production de nouveaux morceaux pour EYE DOLLS, et c’est un travail considérable !

Du son à faire découvrir ?
Ramzoid, Nanoo, Creaky Jackals, Motherbrain..

et We Feed Your Ears sur Soundcloud : on partage tous les sons des artistes qui viennent aux soirées.

En ce moment dans ta playlist ?
En Bass Music : les artistes cités ci-dessus et aussi Eptic, Apashe, Habstrakt, Posij, Snails, pour n’en citer que quelques uns.. et sinon Die Antwoord, Al’Tarba, FatboySlim, Senbeï, Erotic Market… et plein d’autres..”

 

Merci beaucoup Julie pour ce moment !

Alors, c’est vendredi,grand soleil .. et rien de mieux que cette soirée pour commencer le week-end en beauté !
N’oubliez-pas, rendez-vous au BIKINI (et non pas au connexion) à 21h !

– Nastasia Cht