Je suis partie à la rencontre d’Ilan Benattar, sympathique passionné de street art et de fixie qui mixe ses deux hobbies pour nous concocter des images hautes en couleurs.

Depuis 3 ans, Ilan part tous les jours se balader sur son fixie immortaliser les fresques toulousaines les plus cachées et méconnues du grand public.

image

image

image

Vous ne le saviez peut-être pas, mais Toulouse est l’une des plus grosses plateformes européennes du street art et cache de nombreux spots illégaux ou même dangereux connus des initiés seulement. La preuve en est dans sa galerie iPhoto regorgeant des milliers de photos de ces œuvres étonnantes.

image

image

Grâce à lui, ces fresques vouées à être recouvertes du jour au lendemain sont pérennes. Il y rajoute sa petite signature, son fixie magenta qu’il pose contre ces murs colorés.

image

image

Son compte instagram et son site nous transportent dans la face cachée de Toulouse dont nous n’aurions à peine soupçonné l’existence.

image

image

Nous le suivons de très prêt puisqu’il part dans un mois pour photographier la scène street art de NY (toujours avec son vélo), et une expo est prévue pour très bientôt sur Toulouse.

Restez connectés !

– Anna Hazard