Bien Claudé par Melle Forma
Bien Claudé par Melle Forma

Vous avez forcément dû les voir passer sur les réseaux depuis leur lancement le 30 septembre. Bien Claude, c’est avant tout deux mecs, Olivier touche à tout « multi tâches », spécialisé dans la communication et l’évènementiel et Aurélien aka Lulah Da Curly diplômé en licence-com, sorti d’une école de journalisme. Tout deux anciens de chez Taky, on fait mûrir le projet d’habiller les jeunes et les moins jeunes avec de « l’instantané toulousain » : bien plus qu’un simple teeshirt sérigraphié.

Bien Claudé par Katsuko Kho (Ghetto Bass Party)
Bien Claudé par Katsuko Kho (Ghetto Bass Party)

La question que tout le monde se pose, c’est l’origine du nom de Bien Claude. Le pari est donc réussi pour les créateurs qui souhaitent avant tout interpeller. Bien Claude c’est le nom qui permet de rejoindre une vision décalée et originale et Toulouse, une contraction entre une expression un peu Old School et le « Claude » du Sud-Ouest. Claude représente alors le toulousain, un prénom mixte qui rassemble, devenu un tic de langage et une private joke entre pote.
La force de Bien Claude réside dans le fait de ne pas avoir de cible. Bien Claude c’est tout simplement pour toute personne qui se retrouvera dedans, pour tous les toulousains de coeur, de sol, ou d’esprit, pouvant donner une lecture personnelle au visuel du teeshirt. Vous l’aurez compris, Bien Claude existe à travers ces instantanés toulousains capturés sur le vif par Lulah: une redécouverte de la ville avec une vue « devenant décalée parce que c’est ce qu’on voit tous les jours ». La beauté de la démarche réside dans la scène capturée, singulière, que peut-être plein de personne ont vécu sans forcément y faire y attention. Apporter un regard neuf sur notre ville, qu’on y habite ou pas, c’est aussi ça Bien Claude.

Bien Claudé par Brice (Green Galerie)
Bien Claudé par Brice (Green Galerie)

Parce qu’on vit tous un Toulouse différent, du moins c’est ce que j’aime à croire, j’ai demandé au duo leur vision perso. Pour Lulah c’est clair, par son côté décomplexé et « village débridé » : « Toulouse c’est pas Bordeaux » (déso les bordelais qui nous lisent). Pour Olivier, Toulouse représente un espèce de grand village qui n’a pas la place qu’il devrait avoir ayant un côté « terreau des clichés » avec Airbus, le cassoulet et compagnie. Pour lui, Toulouse est donc bien plus fin, plus varié, presque familial, un lieu où on peut trouver du contenu et de la recherche. Quant à leurs spots favoris les deux sont tombés d’accord sur les Carmes, Esquirol et St Cyprien: défendeurs de la rive gauche qui « gagne à être connue à travers une autre vie tout aussi foisonnante ».

Bien Claudé par Julian Miquel (Synthese)
Bien Claudé par Julian Miquel (Synthese)

On retrouvera Bien Claude très bientôt avec la sortie du Numéro 3, la première collaboration avec un artiste et des partenariats à venir; et surtout l’envie de toujours vous surprendre.

http://www.bienclaude.com/

https://www.facebook.com/bienclaudetlse  //https://www.facebook.com/bienclaudelapage

http://instagram.com/bienclaude

http://bienclaude.tumblr.com/