Les articles sur la team du 50Cinq continuent doucement mais surement… !
MONDE ou DEMON ça vous dit quelque chose ? Derrière ce pseudo se cache Loïc un des artistes présent au commencement du projet 50Cinq et de l’espace Cobalt.

Lui, il gère surtout la communication comme chef de projet de l’espace Cobalt, lieu dédié à événementiel.
En effet, l’événementiel ça le connait ! En 2008, il fonde Baya Design qui s’occupe de faire de l’event artistique. Forcément, grâce son réseau, il ramène du monde.

12233290_10209517407149723_311529763_n

Sinon côté graff, Loïc check la bombe depuis 1998.  Déjà à 13 ans il tombait amoureux de la couleur que l’on trouve dans les graffiti, qui a été une vraie inspiration par la suite.
Il fait partie de la génération d’après RESO et TILT. Contrairement à eux, il ne fait pas trop de gros murs car il préfère l’aspect illégal du graffiti, fait sur le vif. En fait les murs : « ça le fait chier ».
Le graff lui a donné le goût du voyage, d’aimer aller peindre ailleurs.
Mélange entre calligraphie, graffiti, visage et une part de subjectivité, c’est ce que l’on trouve dans le travail artistique de Mondé.
Il fait aussi des toiles depuis longtemps, et soumet une approche artistique à l’opposé de ce qu’il peint sur un mur, ne voyant pas trop l’intérêt de proposer la même chose sur les deux supports. Sur toile, il est dans une démarche plus poussée. On observe un vrai équilibre entre les couleurs et la calligraphie arabe, qu’il mixe autours des matières. Il aime également jouer avec la superposition des couches. Et puis, sur mur, il offre quelque chose de moins détaillé et de plus instantané. L’effet recherché n’est donc clairement pas le même.

12243898_10209517407189724_183550047_n

Il nous explique que le 50Cinq est un lieu très intéressant parce qu’il n’existait pas à Toulouse, ni même ailleurs en France. C’est un lieu stimulant (comme Fred Nicolau nous l’avait déjà dit) et qui permet d’avoir différents avis artistiques, ce qui l’a aidé pour le développement de ses toiles.

Loïc est le seul ne nous ayant pas dit qu’il avait du mal à bosser depuis son arrivée dans les ateliers.. Serait-ce lui le plus studieux du 50Cinq ? Affaire à suivre !