Après Londres aujourd’hui nous nous envolons à Milan pour un recap de sa fashion week.
Certes pour beaucoup de personnes, Milan représente un certain immobilisme de la mode, reprenant et réitérant légèrement les classiques aux fil des ans, ils n’en ressort pas moins de magnifiques pièces issues d’un excellent savoir-faire.
Il est pour moi particulièrement difficile de faire le tris dans plus de 40 maisons présentant chacune une voir deux colletions, néanmoins j’ai fait mon choix avec deux collections: une plus classique et l’autre plus streetwear.

Aller, on commence par le classique qu’est la maison Brioni, maison peu connue du grand public elle habille néanmoins depuis 1945 les grands noms de se monde, notamment les plus célèbre parrain de la cosa nostra, James Bond, Nelson Mandela, ou encore mon grand père qui est très connu (c’est vous dire que la marque fait l’unanimité dans tous les milieux). Brioni fête cette année son 70ème anniversaire. Pour marquer cet évènement, la maison a voulu marquer le coup en présentant sa collection à Milan, après 20 ans d’absence sur les podiums.
Sous une immense verrière, installée dans la cour du château de Sforza, Brendan Mullane fait défiler ses modèles au pas de course.
Raffinée et élégante, la collection revient sur ses classiques coupés dans des matières sublimes: soie, cachemire, veau-velours, croco.
Inspiré par l’école de cavalerie de Vienne et la Wiener Werkstätte, trésor de l’art décoratif moderniste né dans la même ville, Brendan reprend les motifs abstraits de l’art viennois, mêlés à une palette de couleurs sobres, réveillées par des teintes bleues, quelques touches rouges, du marron et du beige.

Une collection classique mais quand mime un repère pour le bon gout et l’excellence

.Brioni-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-2

Brioni-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-14Brioni-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-22

Brioni-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-55

 

On fini sur une note plus streetwear avec la collection No. 21. du créateur napolitain Alessandro Dell’Acqua qui a choisi cette année le Palazzo Serbelloni, plus exactement au sein de la Sale Napoleoniche, pour présenter, au deuxième jour de la fashion week, son travail.
Délibérément chic et confortable, la collection mixe le sportswear et le luxe des matières et motifs: brocard, mohair brossé, cuir. Alessandro joue aussi sur les contrastes de textures et couleurs pour offrir une collection simple, mais sophistiquée. Une collection plus accessible donc qui saura trouver son public sophistiqué et jeune

.N°21-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-1

N°21-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-4

N°21-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-11

N°21-Milan-Fashion-Week-Fall-Winter-2015-12