Nous sommes dans les années 1990, en Allemagne de l’Est, le mur vient de tomber. La jeunesse allemande aspire à un futur nouveau, rempli d’espoir et sans nuages. Mais quand on vient d’un milieu populaire, la vie, à 16 ans n’est pas si simple.

Le temps des reves

 

C’est l’histoire de la bande à Rico. 5 adolescents qui volent et cassent des voitures pour exprimer leur fureur de vivre, presque de manière insouciante. Le film fait des allers retours entre une enfance où la réalité de la vie est déjà pesante et une adolescence bordélique et sans repères qui sent la clope, l’alcool et la techno. Il y a un fond de nazisme et un début de fléau lié à la drogue. Mais tout n’est pourtant pas si noir, c’est aussi une histoire de copains, d’amours naissantes et de rêves pas si lointains.

Ce film, qui s’étale sur plusieurs années, n’est pas prétentieux pour un sou et très bien mené. La bande originale est parfaite avec, en thème, New Error de Moderat qui colle à la peau de l’histoire et de l’urgence des personnages.

Ce film raconte le temps des voitures cassées, le temps de la baston, de la drogue et de la musique pour s’échapper. Le temps des rêves (oubliés).

Le temps des rêves de Andreas Dresen. Sortie en DVD à venir.