C’est en début de semaine que Joey Badass a dévoilé la vidéo de No.99, troisième extrait de son album à venir B4.DA.$$. Hommage évident aux victimes afro-américaines des violences policières, le clip va plus loin en s’insurgeant contre les stéréotypes véhiculés par la presse quant aux évènements. Joey Badass campe un justicier masqué “Badmon” à l’origine d’émeutes visant les forces de police. Des lyrics engagées où il rappelle la réalité vécue par de nombreux jeunes noirs aux états-unis et qui cherchent à réveiller les foules quant à la situation : “Yo this shit is intense, a dumb cop stoppin’ me, probably because he’s still living in the past tense. How shit was back then, they wanna see the downfall of all black men, an African, I was sent to put action in” (“… un stupide flic m’arrête sûrement parce qu’il vit encore dans le passé, à une époque de merde où ils veulent voir tous les mecs noirs tomber”).

Le morceau est aussi un hommage à son cousin et manager Junior B, décédé le 6 décembre dernier.