Nous sommes une petite majorité adepte du street-wear à connaître Coexist. En phase de devenir une institution dans notre ville, il faut rappeler que malgré ses 2175 followers sur facebook, la boutique n’est au final ouverte que depuis un peu plus d’un an. Pas encore 2ans donc, mais une nette évolution depuis l’ouverture est pourtant visible au 4 rue temponière, et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

Chez TOG, bien qu’étant des habitués since the begining (pour ma part en tout cas) on a voulu en savoir plus. Pour une fois, on a prit le temps de s’enfoncer dans le canapé au fond de la boutique et de discuter avec Thibault, le patron du shop.

image

En ce qui me concerne, je suis très attachée au nom des choses, des lieux, car tout a une signification, tout a été choisi pour une raison. Coexist c’est une volonté de mélange avant tout, nous explique Thibault. Plus qu’une boutique, c’est un concept, celui de mixer les styles, les marques, de varier les accessoires et surtout de s’adresser à tout le monde. Proposer une large gamme de produits et toucher des jeunes de 15ans qui viendront s’arracher le dernier teeshirt Tealer ou les jeunes quarantenaires branchés à la recherche de la pièce cool pour aller bosser. N’aillez pas peur d’y emmener votre père et faites lui découvrir les produits Baxter: il n’aura plus d’excuse pour ne pas se coiffer parce qu’il est à court de gel. C’est ça Coexist, passer d’un bob Poyz & Pirlz, à une montre Triwa puis à une coque weed Tealer et finir sur des soins pour homme made in USA.

image

image

image

image

Mais quand on rentre dans cette boutique, il serait dommage de ne pas tout regarder et de se cantonner à une marque en particulier. La force de Coexist est aussi de proposer une large sélection de pièces venant de tout horizon et dont, pour certaines, le nom vous sera inconnu. Les marques choisies par Thibault sont triées au coup de coeur, d’après divers inspirations à travers les voyages, les différentes cultures: levez la tête quand vous serez à la caisse, vous pourrez matter la carte du japon.

Je vous l’ai dit en début d’article, l’évolution de ce shop est bien visible. C’est aussi pour cela que je ne vous le présente que maintenant: il y a peu Brice Goillot aka Juicy Creation s’est occupé de la déco. Watch out, ce ne sont pas de simples meubles, de simples étagères ou de simples vitrines : ce sont des oeuvres design faites à la main et sur-mesure. Et nous on a tellement aimé la nouvelle déco qu’on vous reparlera très vite de Juicy Creation ici, promis.

image

image

image

image

image

Palms Biches

Photos : Juliette’s Corner