PrimaveraAnnexe

Les –

–  Le prix : le pass 3 jours couûe de 160 à 200 euros (en fonction de l’époque à laquelle on l’achète). Comparé à d’autres festivals de la même durée, c’est pas donné. Surtout qu’en plus il faut prévoir le transport (train / avion / voiture) jusqu’à Barcelone et le logement sur place.

– La météo : même si les organisateurs n’en sont pas responsables, rien n’a été prévu pour limiter les désagréments causés par la pluie. A part les quelques stands qui distribuaient des Kway-sac en plastiques publicitaires (et qui ont vite arrêté), les festivaliers se sont retrouvés à attendre des heures abrités à l’écart des scènes. On aurait pu s’attendre à mieux.

–  L’organisation : Environ 200 groupes à faire passer en un peu plus de 3 jours, forcément, c’est compliqué. Alors il y a des chevauchements, il faut courir dans tous les coins du Parc Del Forum et rater certains concerts pour pouvoir en voir d’autre auquel on tient plus. C’est rageant, mais ça fait partit des aléas d’un festival aussi énorme.

–  La manque d’information : Sur plusieurs points. D’abord au moment de l’achat des billets : on ne nous a pas informé des différentes sortes de Pass. Quand on achète le pass 3 jours, on a la forfait basique (soit l’accès au festival sur les 3 jours). Mais il existe en réalité une multitude de pass comme le pass VIP (qui donne accès a des espaces privilégiés et qui permet de gagner des goodies) ou un autre qui donne accès à certaines scènes au nombre de places limitées comme la Heineken Hidden Stage.

Ensuite le manque d’informations au moment du festival. On a une programmation annoncée du 29 au 31. Or, plusieurs groupes ont joué le 28. Dommage pour ceux arrivés le 29 comme marqué sur le billet.

Les +

– Même sous la pluie on s’amuse ! Bon par contre, prévoyez le k-way et venez pas en tongs

 – le sponsor officiel : Heineken, c’est pratique et efficace !

 – les stands organisés avec des services comme une coupe de cheveux gratuite, des sacs offerts et surtout la diversité des repas qu’on a pu avoir avec des stands de nourritures du monde entier. Le dispositif mis en place pour ce festival est impressionnant et très pratique, pour les dormeurs il y a des bus qui partent toute la nuit pour la Place Catalunya (ticket : 1€), le métro ouvre à 5 heures pour les motivés et il est tout près du Parc.

– La scène Ray Ban, magique ! C’est la meilleure scène pour finir la nuit avec ses allures d’amphithéâtre donnant un effet de profondeur à la scène, difficile de rater un concert.

 Salem & Inès de Capèle