AlexanderWangHM

Bien que cela soit une news, ce post se devait de se trouver dans cette catégorie. H&M c’est de nombreuses collaborations avec les plus grands créateurs permettant à la rue de porter de la sape podium made in china. Au fil de l’annonce des collaborations je suis de plus en plus sceptique. Bien que jusqu’ici aucune collaboration ne m’a dérangée plus que ça, l’annonce de la prochaine avec Alexander Wang me titille.

Je n’ai pas peur de le dire, je fais partie de ce côté élitiste de la mode qui est fier de porter son sweat A.W parce que j’ai économisé pour le payer. Ou de porter mon bomber doré Isabel Marant durement négocié pour Noël. Parce que voir des pièces plus ou moins pointues sur le dos des blogueuses ou des fashions victim sans culture ça me fait mal, ce n’est pas avec joie que j’accueille cette collaboration.

Alexander Wang c’est une mode minimaliste, géométrique, c’est des pièces bien coupées, de belles matières. Un Less Is More hype à la nordique twisté version New-Yorkaise. Une ligne de conduite que j’ai espoir de retrouver dans cette collection qui se voudra abordable, bien que jusqu’ici les matières nobles et les coupes niquel n’aient jamais été au rendez-vous chez le géant suédois, créateur ou pas.

J’ai hâte de découvrir le lookbook qui ne devrait pas arriver avant fin septembre/octobre, il faudra donc patienter. En fonction, j’irai peut-être faire la queue dans le froid à 7h du matin parce que malgré toute ma réticence, Alexander Wang fait parti de mes créateurs favoris. Et puis sait-on jamais, les miracles peuvent exister même dans le monde du mainstream.

AlexanderWangHM